Join Us

                    

Links

Image result for house of kin

2017 Hospitality Suite Supporters

 

 

 

 

 

LES LEADERS DU NORD INVITENT LE PUBLIC À MANIFESTER SON APPUI POUR GARANTIR LES EMPLOIS ET L’AVENIR DE L’INDUSTRIE FORESTIÈRE DANS LE NORD DE L’ONTARIO

Date published: 
Wednesday, February 13, 2013

Alan Spacek, maire de Kapuskasing et président de la Fédération des municipalités du Nord de l’Ontario (FONOM) a uni ses efforts à ceux d’autres organisations municipales et commerciales pour appuyer la nouvelle proposition de règlement du gouvernement provincial sous l’égide de la Loi sur les espèces en voie de disparition (LEVD) dans le secteur forestier.

M. Spacek d’expliquer : « Dans le cadre du projet de loi budgétaire pour 2012, le gouvernement libéral avait proposé des modifications à la LEVD qui lui permettrait de mettre en oeuvre la législation de façon plus pratique, éliminant ainsi des étapes superflues et inutiles. Nous appuyons cette approche pratique de l’application de la LEVD. Elle aurait laissé au gouvernement des possibilités quant à la reconnaissance de la Loi sur la durabilité des forêts de la Couronne comme équivalente à la LEVD en ce qui a trait à la protection des espèces en péril et de leur habitat ».

Le président de la FONOM a insisté : « Nous avons besoin de cette mesure. Dans un affichage du 24 janvier 2013 au Registre de la Charte environnementale, le ministère des Ressources naturelles (MRN) a décrit ses mesures transitoires privilégiées pour divers secteurs de développement économique en vertu de la LEVD. Cette proposition de règlement est conforme à cette ‘approche pratique’ et nous l’appuyons. »

Il a ensuite déclaré que « nous savons que l’Ontario est un leader mondial en matière d’aménagement durable des forêts et que moins de 0,5 % des forêts de l’Ontario sont exploitées chaque année. Le secteur forestier subvient déjà aux besoins des espèces en péril et de leur habitat – un fait déjà reconnu par le ministère des Ressources naturelles – conformément à la Loi sur la durabilité des forêts de la Couronne (LDFC). En vertu de cette loi, un plan pour le renouvellement de la forêt doit être en place avant même de procéder à l’exploitation des forêts et les activités de renouvellement planifiées doivent être réalisées. La protection obligatoire des espèces en péril et de leur habitat fait partie des plans d’aménagement des forêts depuis plus de 20 ans. Ces mesures de protection seront maintenues avec l’acceptation de la règlementation proposée. Jusqu’à ce que des modifications législatives puissent être apportées à la LEVD, la seule voie envisageable pour garantir un degré de certitude au secteur forestier est que le MRN mette en place une règlementation au titre de l’article 55(1)(b) de la LEVD » de suggérer M. Spacek.

Spacek a fait remarquer que « la FONOM, l’Association des municipalités du Nord-Ouest de l’Ontario (AMNO) et l’Association de l’industrie forestière de l’Ontario (AIFO) sont toutes préoccupées par le fait que le Nord pourrait perdre des opportunités d’emploi et de développement économique si ce processus réglementaire était torpillé par ceux qui pourraient s’opposer à l’industrie forestière. Le secteur forestier durable de l’Ontario joue un rôle essentiel dans l’économie verte de la province. La présente proposition de règlement fournit un équilibre fort nécessaire à la mise en oeuvre de la LEVD pour l’industrie forestière de l’Ontario. »

Le maire Spacek a conclu par ses paroles : « Nous avons entendu à maintes reprises nos collègues du secteur forestier nous dire qu’ils emploient plus de 200 000 personnes qui travaillent fort dans plus de 260 collectivités de la province. En outre, la reprise économique américaine entraînera une demande renouvelée pour les produits dérivés du bois et du papier. Il en résultera des investissements supplémentaires et une croissance du nombre d’emplois en Ontario. »

Cet affichage de la Charte des droits environnementaux prend fin le lundi 25 février 2013. M. Spacek prie les autres dirigeants municipaux, les citoyens et les parties concernées à réagir à la CDE en appuyant la mesure de transition envisagée.

Website design by: Media Concepts inc.