Join Us

                    

Links

Image result for house of kin

2017 Hospitality Suite Supporters

 

 

 

 

 

$120,000,000 Blow to Ontario Northland ‘Unacceptable’ 2

Date published: 
Thursday, June 30, 2011

The loss of a $120 million GO Transit railcar re-building contract to an out-of-province supplier has bonded Unions, the North Bay and District Chamber of Commerce, local government and now the Federation of Northern Ontario Municipalities (FONOM) together in a common purpose. 

On June 24, the Ontario Northland Transportation Commission (ONTC) Chair Ted Hargreaves announced that Quebec-based Canadian Allied Diesel (CAD) had been awarded the next GO Transit Refurbishment Contract by the Metrolinx Board of Directors to re-build 121 GO Transit cars.

Al Spacek, President of FONOM and Mayor of Kapuskasing exclaimed, “We are very dismayedNorthern Ontario has second to none re-manufacturing capabilities in North Bay that are supported by Ontarians and in turn support Ontario’s ‘Common Good’.  Again, we are gravely disappointed by the very near-sighted, Metrolinx decision to send GO Transit work out of the province.”

Mac Bain, North Bay City Councillor and Past President of FONOM noted, “FONOM is on record that there needs to be a revitalization of the Ontario Northland Transportation Commission as an economic development driver, and that the Province needs to work with Federal authorities to protect and strengthen the North’s rail capacity.  By awarding a major, job-creating contract to an out-of-province vendor when the ONTC bid was less than 2 per cent higher than the winning tender makes no economic or political sense.  It erodes the capability of ONTC to maintain its other operating divisions.”

President Spacek went on to state, “This contract and the inherently flawed tendering process used by Metrolinx needs to be reviewed immediately to ensure  macro-economic considerations such as job creation and regional competitiveness and not simply price are used to decide which company wins bidding contracts.  FONOM's interest in this issue is increased by the fact that the ONTC serves all of Northern Ontario, therefore the loss of this contract, while it most immediately may seem to impact the City of North Bay, is much more far-reaching.”

Simply put, noted Tom Laughren, Mayor of Timmins and First Vice President of FONOM, “This contract must be re-considered in the context of what makes sense for North Bay, Northern Ontario and indeed all of Ontario.  This should be an urgent and important priority for the Ontario Government before it’s too late”.

                                                            -30-

 

FONOM’s membership is made up of 110 municipalities, towns and cities in Northeastern Ontario. FONOM acts in an advocacy role in relation to political and economic issues of concern in Northern Ontario.

For more information, contact:Tom Laughren, First Vice-President, 705-266-5804 Federation of Northern Ontario Municipalities (FONOM)

 

Le 30 juin 2011                                                                                      Publication immédiate

COMMUNIQUÉ

Coup dur de 120 000 000 $ à Ontario Northland ‘inacceptable’

La perte d’un contrat de l’ordre de $ 120 millions pour la réfection de voitures de chemin fer, pour le compte de GO Transit, en faveur d’un fournisseur hors province, a uni les syndicats,  la Chambre de Commerce de North Bay et du District, le gouvernement local et, maintenant, la Fédération des municipalités du Nord de l’Ontario (FONOM), qui tendent vers un objectif commun. 

Le 24 juin, le Président de la Commission de transport Ontario Northland (ONTC), Ted Hargreaves, annonçait que le conseil d’administration de Metrolinx  avait accordé le prochain contrat de réfection de 121 voitures GO Transit à l’entreprise québécoise Canadian Allied Diesel (CAD).

Al Spacek, Président de FONOM et Maire de Kapuskasing, s’est exclamé en disant :« M. Hargreaves et M. McGuinty, nous sommes atterrés.  Le Nord de l’Ontario - plus précisément à North Bay - compte des installations non surpassées de remise à neuf appuyées par les Ontariens et, en retour, qui appuient l’intérêt commun de l’Ontario.  Encore une fois, nous devons demander votre engagement envers les gens du Nord de l’Ontario.  Nous sommes extrêmement déçus par la décision plutôt myope de Metrolinx de céder du travail pour le compte de GO Transit à une entreprise hors province. »

Mac Bain, conseiller municipal de North Bay et ancien président de FONOM souligne que « FONOM a déjà pris position qu’il faut revitaliser la Commission de transport Ontario Northland comme moteur de développement économique, et que la province doit travailler de pair avec les autorités fédérales pour protéger et renforcer la capacité de transport ferroviaire du Nord.  L’attribution d’un important contrat qui créerait des emplois à une entreprise hors province quand la soumission de l’ONTC était à moins de 2% de la soumission gagnante n’a aucun sens économique ni politique.  Cela ne fait qu’éroder la capacité de l’ONTC de maintenir ses autres secteurs d’exploitation. »

Le Président Spacek poursuit en disant : « Cette action, ainsi que le processus d’appel d’offres essentiellement défectueux utilisé par Metrolinx, doivent être examinés immédiatement pour assurer que l’on tienne compte de facteurs macro-économiques tels la création d’emplois et la capacité concurrentielle régionale, et non seulement le prix, lorsqu’on détermine quelle entreprise remporte les contrats par appel d’offres.  L’intérêt de FONOM dans ce dossier est accru du fait que l’ONTC dessert tout le Nord de l’Ontario.  Donc, la perte de ce contrat qui, à première vue, semble avoir un impact immédiat sur la ville de North Bay, a une portée davantage plus grande. »

Simplement dit, souligne Tom Laughren, Maire de Timmins et premier Vice-président de FONOM, « Il faut reconsidérer ce contrat dans le contexte de ce qui a du bon sens pour North Bay, pour le Nord de l’Ontario et, de fait, pour l’Ontario tout entier.  Cela devrait être une priorité urgente et des plus importantes pour le gouvernement de l’Ontario avant qu’il ne soit trop tard. »

-30-

FONOM compte 110 municipalités, villes et villages membres dans le Nord-Est de l’Ontario.  FONOM défend les intérêts particuliers du Nord de l’Ontario en matière de politique et d’économie.

Pour de plus amples informations, contactez : Tom Laughren, premier Vice-président, 705-266-5804

Fédération des municipalités du Nord de l’Ontario (FONOM)

Website design by: Media Concepts inc.