Join Us

                    

Links

Image result for house of kin

2017 Hospitality Suite Supporters

 

 

 

 

 

La FONOM et la Nation nishnawbe-aski discutent del’avenir de l’éducation des Premières Nations

Date published: 
Thursday, October 31, 2013

Le mardi 29 octobre 2013, la Fédération des municipalités du Nord de l’Ontario (FONOM) rencontrait à Timmins des représentants de la Nation nishnawbe-aski (NNA) dans le but de mieux comprendre la position des Premières Nations membres de la NNA en matière de gouvernance et de juridiction de l’éducation. La FONOM et la NNA demandent au gouvernement fédéral d’appuyer la vision de l’éducation de la NNA.

Le grand chef adjoint, Goyce Kakegamic, a décrit les négociations en cours de la NNA avec le gouvernement fédéral pour la mise en oeuvre de ses droits inhérents à l’autogouvernance, qui comprennent notamment ceux en matière d’éducation. Il a expliqué la position des Premières Nations de la NNA, soit que l’avenir de l’éducation de la NNA ne doit pas s’appuyer sur de nouvelles législations fédérales, mais plutôt sur des lois adoptées à l’intérieur des collectivités de la NNA selon leur propre juridiction de l’éducation : « Nos enfants, notre éducation, nos lois ».

Au terme de cette rencontre, à laquelle prenaient part plusieurs dirigeants municipaux, dont neuf maires, ainsi qu’un certain nombre de conseillers et de représentants de conseils scolaires, les participants partageaient le sentiment que plusieurs des défis auxquels font face les Premières Nations en sont que doivent également relever toutes les collectivités du Nord de l’Ontario.

On s’entendait pour dire que le dialogue à l’échelle régionale constitue une composante essentielle des négociations et de l’établissement de relations. La FONOM représente 110 municipalités et la NNA 49 Premières Nations, ce qui démontre une importante possibilité de défendre d’une voix forte les préoccupations de la population du Nord de l’Ontario.

La FONOM et la NNA comptent tirer parti du succès de cette rencontre et renforcer les relations entre les Premières Nations et les municipalités de la région. Ces deux groupes ont également exprimé la volonté de chercher des façons de travailler ensemble sur le plan régional dans le domaine de l’éducation et d’initiatives de développement économique.

Renseignements :

Alan Spacek, président de la FONOM
705-335-0001

Website design by: Media Concepts inc.