Join Us

                    

Links

Image result for house of kin

2017 Hospitality Suite Supporters

 

 

 

 

 

À la FMNO, on s’inquiète des récents commentaires de la commissaire à l’environnement de l’Ontario

Date published: 
Tuesday, January 26, 2016

À la Fédération des municipalités du Nord de l’Ontario (FMNO), on s’inquiète des commentaires au sujet de l’utilisation du carburant coloré formulés dernièrement par Mme Dianne Saxe, nommée récemment au poste de commissaire à l’environnement de l’Ontario (CEO).

 

Le carburant coloré est un carburant auquel on a ajouté une quantité précise d’un certain type de teinture rouge. Le carburant ainsi marqué est exempt de la taxe sur les carburants de l’Ontario, et il est utilisé à des fins industrielles. Les secteurs de la foresterie et des mines, ainsi que nos agriculteurs, utilisent volontiers du carburant coloré pour faire fonctionner leur équipement. Comme de nombreuses collectivités rurales et du Nord de l’Ontario dépendent de ces secteurs, tout changement à la taxation du carburant coloré aurait de profondes répercussions dans ces régions.

 

Les commentaires de Mme Dianne Saxe, commissaire de l’environnement de l’Ontario, se rapportent à un budget provincial qui indique que le carburant coloré est subventionné à 190 millions de dollars par année. Aux dires de Mme Saxe, cet argent tendrait à se retrouver entre les mains des mieux nantis.

 

Alors que la province continue de chercher activement des occasions de réduire ses coûts et de générer des revenus dans le but de diminuer le déficit de l’Ontario, on s’inquiète du fait que l’on considère la suppression de cette exemption fiscale qui aide aux exploitations industrielles.

 

Toutefois, on devrait tenir compte de l’impact d’une telle mesure sur les collectivités rurales et du Nord de l’Ontario, des régions qui dépendant largement d’industries qui utilisent du carburant coloré. « Les industries qui exercent leurs activités dans le Nord de l’Ontario ne cessent de nous répéter que les coûts de l’électricité sont trop élevés, ce qui les rend non concurrentielles. À un moment où le secteur minier doit lutter, où les secteurs forestier et agricole subissent des pressions constantes, cette mesure ne ferait que nuire à leur capacité concurrentielle » a déclaré M. Alan Spacek, maire de Kapuskasing et président de la FMNO

 

« Nous demandons au gouvernement de prendre position dans ce dossier et de s’engager à sauvegarder nos industries » a poursuivi M. Spacek.

 

-30-

Renseignements :

 

M. Alan Spacek

Maire de Kapuskasing

Président de la FMNO

705 335?0001

Website design by: Media Concepts inc.