Join Us

                    

Links

Image result for house of kin

2017 Hospitality Suite Supporters

 

 

 

 

 

À la FMNO, on est heureux que la mesure de réforme électorale garantisse une représentation équitable du Nord

Date published: 
Wednesday, June 10, 2015

 

À la Fédération des municipalités du Nord de l’Ontario (FMNO), on est heureux de la récente introduction d’une mesure de réforme de la législation électorale en vertu de laquelle on maintiendrait à 11 le nombre de circonscriptions dans le Nord de l’Ontario. On suit ainsi les recommandations du directeur général des élections voulant qu’on apporte des modifications aux limites des circonscriptions, ainsi que plusieurs autres changements, pour assurer une représentation équitable.

 

Le projet de loi dont il est ici question ferait en sorte qu’il y ait 122 circonscriptions au moment de l’élection provinciale de 2018. Cette modification refléterait les changements apportés récemment aux limites des circonscriptions fédérales dans le Sud de l’Ontario. Dans cette région de la province, on passerait de 96 à 111 circonscriptions, principalement là où il y a eu une importante croissance démographique. En 2004, le gouvernement fédéral a réduit de 11 à 10 le nombre de circonscriptions dans le Nord de l’Ontario.

 

« Il est important que nous continuions de bénéficier d’une représentation effective à l’assemblée législative. Le fait que les circonscriptions du Nord s’étendent sur un vaste territoire géographique représente déjà un défi pour les députés provinciaux comparativement à leurs collègues du Sud de la province » a déclaré M. Alan Spacek, maire de Kapuskasing et président de la FMNO. « Toute diminution du nombre de circonscriptions ne ferait que rendre les choses encore plus difficiles. Nous apprécions que le gouvernement provincial reconnaisse ce fait en maintenant le nombre actuel de circonscriptions dans le Nord » a ajouté M. Spacek.

 

Répondre aux besoins des électeurs du Nord continue de représenter un défi, comme en témoigne la taille de la région géographique dont sont responsables les députés provinciaux. Pour en donner un aperçu, la circonscription de Timmins-Baie James s’étend sur environ 245 275 kilomètres carrés où 0,33 personnes se partagent un kilomètre carré.  Cela contraste vivement avec la circonscription du Centre de Toronto qui, elle, s’étend sur environ 13 kilomètres carrés et compte 9 769 personnes au kilomètre carré.

 

Cette mesure législative comprend aussi des changements à la date fixe des élections. Le vote aurait lieu au printemps plutôt qu’en automne pour éviter qu’il ne chevauche les élections fédérale et municipale. De plus, on verrait l’inscription provisoire des jeunes âgés de 16 et 17 ans pour encourager les jeunes gens à participer au processus électoral. Enfin, on procéderait au renforcement des règles relatives aux frais de publicité électorale assumés par des tiers.

 

-30-

 

Renseignements :

M. Alan Spacek, maire de Kapuskasing

Président de la FMNO

705 335?0001

Website design by: Media Concepts inc.